Fascinant Rajasthan.

Publié dans Voyages | 0

Fascinant Rajasthan.En janvier, Andrew et moi, on a décidé de retourner en Inde pour explorer encore plus en profondeur cette culture extraordinaire. Pour ce séjour, on avait choisi comme destination le Rajasthan, cet état mythique qui évoque pour moi des images de déserts, de chameaux et de turbans. Que j’ai été choyée, des monsieurs aux moustaches phénoménales et aux grandioses turbans multicolores j’en ai vu de toutes les sortes. Qu’ils sont éblouissants à voir ces hommes! Et que dire des femmes enroulées dans de beaux saris aux couleurs de l’arc-en-ciel qui flottent dans le vent. Le Rajasthan, c’est beau et riche en images, même si en général la pauvreté se voit à tous les coins de rue. Étrange contraste que de parler de beauté et de richesse devant tant de pauvreté, mais moi, je suis touchée par ces gens aux mains usées et aux regards résilients. Je suis fascinée par cette ténacité de la race humaine. Je suis émue de voir les femmes faire la file chaque jour pour remplir leur récipient d’eau au puit du village. C’est la vie à l’état pur, à l’état brut qui se déroule devant mes yeux et je trouve ça beau. Ces banales scènes de la vie, submergées de pauvreté, sont remplies d’humanité et d’une certaine façon, j’y vois plus clairement les richesses de la vie. J’y vois le contraste entre misère et bonheur, j’y vois des sourires sincères, des regards fuyants, des enfants libres et joyeux, des hommes épuisés, des femmes combattantes. J’y vois toute la riche gamme d’émotions humaines qu’on a tendance à camoufler dans le confort de nos maisons en occident. En Inde, la vie se déroule à vif, dans la rue, sur les toits, à la vue de ces confrères et des touristes de passage. Aucune censure.

Contrastant avec la pauvreté actuelle bien visible, le Rajasthan est aussi riche d’histoire et son sol est peuplé de vestiges exceptionnels : des forts imprenables, des palaces scintillants, des temples aux minuscules détails. Andrew et moi, on a seulement vu une minuscule partie des trésors qui se cachent dans cet état et on a été ébloui.

À Jaipur, la capitale du Rajasthan, on a visité le fameux palais des vents, le Hawa Mahal. Ce qui m’a touché le plus de cet endroit, c’est d’imaginer la vie des femmes qui vivaient dans ce palais. La fameuse façade dentelée du palais avait été spécifiquement pensée pour que les femmes de la cour royale puissent observer les festivités et la vie de tous les jours qui se déroulaient dans la rue, sans être vues… puisque ces femmes ne devaient jamais montrer leur visage! Quelle vie ces femmes ont dû endurer. En tant que femme occidentale et fièrement libre, je ne peux tout simplement pas concevoir une vie vécue et rêvée par l’entremise d’une simple petite fenêtre. Mon cœur de femme souffre à cette idée et malheureusement, je sais cette pratique est encore trop courante autour du monde de nos jours…

Palais des vents

La façade dentelée du palais des vents. - Jaipur, India.

Palais des vents

Par les multiples fenêtres, les femmes de la cour royale observait la vie qui se déroulait dans la rue. - Jaipur, India.

Palais des vents

Les murs du palais ont aussi été pensés pour laisser circuler l'air, de là le nom : Palais des vents.

Palais des vents

Par ces petites fenêtres, les femmes regardaient la vie passée dans la rue. - Jaipur, India.

 

Sur une note plus joyeuse, l’endroit qui m’a ébloui le plus durant notre séjour dans le Rajasthan, c’est le Mehrangarh Fort, dans la cité bleue de Jodhpur. Construit au sommet d’un piton rocheux, ce fort est magnifique, imposant, romantique et tellement fascinant! Il surplombe la vieille ville et nous surprend à tous les coins de rues. Son profil est immense lorsque vu de la ville, mais c’est en le visitant qu’on tombe réellement sous le charme. On plonge réellement dans le temps en traversant les grandes portes à l’entrée des fortifications. Puis, une fois à l’intérieur, on découvre un palais de toute beauté, sculpté tout en détail et en finesse. Aahhh… j’aurais pu passer des jours à flâner dans ce fort!

Jodhpur et son fort

Le fort de Mehrangarh surplombe la vieille ville de Jodhpur.

Fort aux pigeons

Le fort de Mehrangar est bâti sur une collline nommée : la colline aux pigeons.

Fortifications et palais

L'entrée entre les fortifications et le palais.

Finesse et détails

Partout autour du palais, la finesse de l'architecture et les détails des sculptures nous enchantent.

Magnifique façade

Encore une fois, les détails sont tellement impressionnants.

Architecture enchantée

Je suis tellement sous le charme des fioritures de ce palais.

Fin de journée

Lumière de fin de journée sur le fort Mehrangarh. Quelle belle visite!

Ville bleue

La vieille ville bleur, Jodhpur, vue du haut des remparts du fort Mehrangarh.

 

À la toute fin de notre séjour en Inde, on est retourné à Jaipur le temps d’une visite au Amer Fort. Situé à l’extérieur de la ville, ce fort est entouré de fortifications qui s’étendent à perte de vue dans les collines environnantes. La vue sur ces fortifications est vraiment impressionnante. Le fort en tant que tel est aussi très imposant, mais je n’ai pas eu le même sentiment d’enchantement que j’ai ressenti face au Mehrangarh Fort. L’intérieur y est quand même de toute beauté à voir. Le palais contient des pièces couvertes de miroirs et les jardins sont immaculés!

Amer Fort

Le fort Amer est très impressionnant à voir avec ses forticitations qui s'étendent sur les collines avoisinantes. - Jaipur.

Jardin immaculé

Les différents jardins à l'intérieur du fort sont immaculés. - Jaipur.

Corridor en marbre

La visite du palais se fait le long de beaux corridors en marbre. - Jaipur.

Amer palais

La symétrie du palais et des jardins ici est splendide.

 

Outre nos quelques visites touristiques ici et là, Andrew et moi, on a passé trois paisibles semaines à Pushkar, une petite ville entourant un lac sacré dans un décor très désertique. Pushkar est un lieu de pèlerinage et il y a quelques règles qu’on doit suivre par respect pour les habitants et les pèlerins. Une de ces règles nous convenait parfaitement : il est interdit de manger de la viande. La ville est complètement végétarienne. Sur leur menu, tous les restaurants proposent uniquement des plats végétariens. Quel bonheur! On s’est régalé! Par contre, une des règles qui fût un peu moins facile à suivre pour Andrew et moi, c’est qu’on n’avait pas le droit de s’embrasser ou de montrer de l’affection en public. Simplement marcher dans la rue en se tenant la main, c’est illégal! Mais bon… on n’a vu aucune police dans les rues, donc j’ai supposé que cette règle pouvait être prise un peu à la légère. Autrement, la ville est charmante. Les vaches se promènent librement partout, donc on doit constamment regarder au sol en marchant (glisser dans une bouse de vache, c’est moyen comme expérience). Les singes s’amusent dans les fils électrique et causent souvent des pannes de courants! Les chameaux et les caravanes de gypsies peuplent les dunes à l’extérieur de la ville. Et partout autour du lac sacré, les babas, sâdhus et autres « holy man » de ce monde se prosternent. On a beaucoup aimé Pushkar!

Pushkar et le lac sacré

Chaque jour, de nombreux pèlerins viennent s'immerger dans les eaux du lac sacré de Pushkar.

Les vaches sacrées

Les vaches sont nombreuses dans les rues de Pushkar. On doit constamment regarder au sol lorsqu'on se balade.

Chameaux dans les dunes

Dans les dunes entourant la ville de Pushkar, on retrouve de nombreuses caravanes de gypsies avec leur chameaux.

Saddhus et vaches sacrées

Les rues de Pushkar sont peuplées de saddhus, de vaches, de singes, de chiens... Il y a de l'action quand on prend le déjeuner!

L'heure du repas

Les singes se retrouvent en abondance à Pushkar et je ne me lasse jamais de les observer.

Scène de vie quotidienne

Les singes se retrouvent en abondance à Pushkar et je ne me lasse jamais de les observer.

Le paradis du pigeon

Il y a une quantité incroyable de pigeons autour du lac à Pushkar.

Calme à Pushkar

Le calme de fin de journée à Pushkar.

 

Après ce troisième séjour en Inde, je suis toujours très fascinée par ce pays et il y a encore tellement de recoins que je veux visiter. India, on se reverra!

Sur ce, je vous reviens bientôt avec de nouvelles aventures asiatiques!Signature MJG

Commentez, discutez, argumentez... l'espace çi-bas est pour vous!